Contributions

Articles

(2 octobre 2018) Appel aux communistes du Rhône

Votons « Pour un Manifeste du Parti communiste du 21éme siècle" Les communistes vont choisir un texte qui deviendra la base commune de discussion du 38ème congrès. La souveraineté des communistes doit s’exercer en toute sérénité dans le cadre de nos statuts. Des interventions cherchent à réduire le débat à des thèmes clivant, pour échapper aux questions de fond Nous demandons que les directions nationale et départementale impulsent le véritable débat (...)

(7 septembre 2018) Appeler les communistes à s’en mêler et à choisir en toute clarté

La question qui est posée ce jour au Conseil National n’est pas que chacun s’explique sur les raisons qui lui ont fait soutenir tel ou tel texte, y compris la base proposée par la direction nationale. Nous savons tous que les positionnements des membres du CN sont très divers ; notre responsabilité, c’est de permettre aux communistes de s’emparer du congrès, s’approprier le débat et choisir en toute clarté et démocratie le texte qui leur semble le (...)

(23 septembre 2018) Contribution d’Amar Bellal (Ille-et-Vilaine, membre du Conseil national)

Le 38 eme congrès du PCF est un événement extraordinaire et je vois trois raisons à cela : Première raison : Une proposition de texte votée au CN dont l’adhésion est historiquement faible Un des texte proposé pour devenir la base commune, celui voté par le CN, a recueilli une très faible adhésion, et ce fait, à lui seul, interpelle, interroge, et constitue déjà un événement en soi. Précisons que l’idée de l’élaboration d’un tel texte proposé aux communiste, (...)

(1er octobre 2018) Contribution d’Yves Dimicoli, fédération de Paris, section du 9ème arrondissement

Je regrette la polarisation récente du débat de congrès en faveur du texte n°1 « Le communisme est la question du XXIème siècle ». Je ne dénie pas à Pierre le droit d’exprimer son opinion, mais pourquoi s’évertuer à la marteler jusque dans le foyer de chaque communiste et par tous les canaux d’information ainsi monopolisés ? N’ayons pas peur du débat d’idées ! Il est nécessaire pour sortir de nos difficultés si, en même temps, comme le propose le texte n°3 « (...)

(1er octobre 2018) Contribution de Cédric Valero

Cher(e)s Camarades, Depuis que l’organisation d’un Congrès extraordinaire a été décidée, je crois que les Communistes ont fait leur maximum pour y parvenir. Les sections et les fédérations ont multiplié les discussions et les débats sur des thématiques. Ceci étant, le calendrier du Congrès est très long, rendant l’implication des camarades très compliquée tant que les textes n’étaient pas reçus. Paradoxalement, le temps de débat est extrêmement court (...)

(20 septembre 2018) Contribution de Charles Marziani

Après avoir attentivement lu les différents textes, discuté avec de nombreux communistes et surtout ressenti à la fête de l’Humanité cet immense besoin d’un apport idéologique, d’une affirmation de notre parti dans les luttes, de la construction de rassemblements et de l’action pour le changement, je voterai pour « un Manifeste du Parti Communiste du 21ème siècle » comme base commune de discussion pour la préparation du prochain congrès. Deux (...)

(20 septembre 2018) Contribution de Fabien Roussel

L’affaiblissement de notre Parti est une mauvaise nouvelle pour la France, pour le monde du travail, pour tous ceux qui luttent contre ce capitalisme dévastateur. Cela fait trop longtemps que notre Parti n’est plus audible, qu’il zigzague dans ses choix et disparaît des grands rendez-vous électoraux. Cela ne peut plus durer. C’est pourquoi, à la veille de notre congrès, des secrétaires départementaux, des parlementaires, des responsables du Parti (...)

(23 septembre 2018) Contribution de Gérard Fournier (Champigny, Val-de-Marne)

La préparation de notre Congrès Extraordinaire se situe dans un contexte historique et politique gravissime, pour satisfaire le Capital financier, dans une situation de recomposition politique au contour incertain. Destruction du modèle social issu du Programme du CNR, avec des conséquences désastreuses, notamment pour les salariés, chômeurs, jeunes et retraités. C’est pourquoi les décisions que nous allons prendre sont immensément importantes. Le (...)