Appel aux communistes du Rhône

mardi 2 octobre

Votons « Pour un Manifeste du Parti communiste du 21éme siècle"

Les communistes vont choisir un texte qui deviendra la base commune de discussion du 38ème congrès. La souveraineté des communistes doit s’exercer en toute sérénité dans le cadre de nos statuts. Des interventions cherchent à réduire le débat à des thèmes clivant, pour échapper aux questions de fond Nous demandons que les directions nationale et départementale impulsent le véritable débat d’un congrès extraordinaire par ses motifs, le contexte politique et social, les enjeux pour l’avenir du PCF.Retour ligne automatique Soutiens et signataires du texte « Le Manifeste », nous revenons sur les raisons qui ont conduit à sa rédaction permettant un large rassemblement.

Le Manifeste : Un projet de base commune rassembleuse !
Si le Manifeste a vu le jour, c’est parce que le collectif de direction n’a pas respecté nos statuts : élaborer une proposition de base commune visant le rassemblement du plus grand nombre de communistes. Les délais supplémentaires pour retravailler le projet, réclamés par de nombreux camarades, ont été rejetés lors du CN. Ce passage en force a conduit à une très faible adhésion des membres du CN au projet : 49 sur 91 votants et 168 membres élus, affaiblissant sa légitimité. Cette majorité historiquement faible pour un texte de congrès nous a conduit à élaborer une base commune rassembleuse. Nous soutenons cet effort fidèle à l’esprit de nos statuts.

Un fil rouge : en finir avec l’effacement du PCF !
C’est la première fois qu’un projet rassemble par ses signatures et ses soutiens autant de camarades divers dans leur parcours et leurs sensibilités. C’est un fait politique nouveau et majeur. Militants de terrains, syndicalistes, élus et parlementaires, secrétaires de section et départementaux, la vague de soutiens pour le Manifeste est un évènement dans ce congrès qui témoigne des potentialités de notre parti pour construire l’avenir du PCF. Il y a bien un fil rouge qui nous unit tous : la volonté de sortir le PCF de l’effacement, de le reconstruire et de le développer.
C’est sur ces bases que 58.5% des communistes du Rhône ont voté pour une candidature communiste à la présidentielle de 2017. Ils sont aujourd’hui confortés par la vie qui leur a donné raison. Tout confirme depuis, le besoin de sortir de cette stratégie mortifère pour le PCF et de se rassembler pour une réorientation.

Bilan, stratégie, action : la clarté pour un débat fraternel et ouvert !
Le Manifeste est un projet de base commune à part entière. Il affiche la couleur : Permettre un bilan critique pour décider s’il faut poursuivre dans le même sens ou ouvrir ensemble une réorientation politique, répondant aux enjeux d’un congrès extraordinaire. Il n’esquive aucune question et propose des pistes de travail sur le communisme, le rassemblement, la situation internationale et l’Union européenne, la vie du parti, son renforcement particulièrement dans les entreprises, dans une démarche qui invite à construire tous ensemble le parti dont nous avons besoin pour une alternative révolutionnaire.

Faire du Manifeste notre base commune, c’est créer les conditions d’un nouveau souffle pour ce congrès extraordinaire permettant aux communistes de se rassembler sur des analyses et objectifs partagés.

Lyon le 27 septembre 2018

Signataires :
BAÏCCHI Michèle, BIENVENUE Stéphane, BOGHOSSIAN Lucas, BRIK Sophia, BRUN, Laurent, BURRICAND Marie-Christine, CALLUT Véronique, CHAMBON jean, Jeannine, CHAVIAZZA Véronique, COLLARD Danielle, DELEAZ Daniel, DUMOULIN, Guillaumes, EIGELDINGER Marie-Christine, FERNANDEZ Guy, FLAVIN Georges, FRANZ Christelle, GAUTIN Maurice, GERIN André, GUILLOT Corinne, JACQUIN Guy, LABALETTE Gérard, MADONALDO Bruno, MARRON Danièle, MARRON Georges, MAURY, Nicolas, MAZANON Didier, MAZUIR André, MILLET Pierre-Alain, NERI Jean-Louis, NOYER Nans, PEREYRON Gilles, PEYTAVIN Yolande, PICARD Michèle, PIEDECAUSA Jean-Louis, POPELIN Mireille, REFFO Jean, REFFO Zinette, REMOND Gilbert, ROSATI Vincent, SAINTPATRICE Alain, SAPIN Bruno, TRUSCELLO Serge, TARRAGO Roger, THIVILLIER Henri, VASLET Jean Claude.

Documents joints